nancy-focus, News

visite du Grand Nancy : Vandœuvre-lès-Nancy

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/18

Seconde ville de Meurthe-et-Moselle et du Grand Nancy avec 30003 habitants recensés en 2018, Vandœuvre-lès-Nancy qui s’est largement étendue dans les années 60 pour répondre à la demande galopante de logements, poursuit son important programme de rénovation urbaine. Dans le vieux village, de très jolies maisons de vignerons s’accrochent à la pente autour de l’église Saint Melaine. Sur les hauts, un panorama immense : au nord-est, le Grand Couronné, et, au sud, le Portois et jusqu’aux Vosges moyennes. Ses habitants se nomment les Vandopériens

sites remarquables

Le château Anthoine, le château du Charmois, le château du Montet, l’église Saint Melaine.

 Château Anthoine

50-52 rue Gambetta

Ancienne maison forte, la demeure érigée en fief noble en 1630, a déjà un passé. Elle est en effet située à l'emplacement d'une ancienne maison forte élevée par le duc Charles III en bordure du chemin stratégique menant à la forêt de Haye à Nancy; maison forte qui avait pour fonction la protection de la ville située à 6 km de là.

 

Marquant l'entrée nord-est de Vandoeuvre, le château est situé en contrebas de la localité qui, à cette époque n'est encore qu'un modeste village de vignerons. Avec sa toiture d'ardoises pentue, ses deux tours carrées qui flanquent le bâtiment principal, la demeure découpe fièrement sa silhouette sur le ciel.

Tous mes remerciements à M. Hubsch et Mme Ackermann pour leurs aimables contributions à la réalisation de cette rubrique.

google-maps-1797882_960_720 (1).png
info_2.png
Vandoeuvre, château Anthoine

façade principale

Vandoeuvre, château Anthoine

façade principale

Vandoeuvre, château Anthoine

façade principale

Vandoeuvre, château Anthoine

tour carrée, à gauche de la façade principale

Vandoeuvre, château Anthoine

façade principale, escalier d'accès au parc

Vandoeuvre, château Anthoine

façade principale

Vandoeuvre, château Anthoine

fontaine nymphée du XVIIème siècle, restaurée en 2017

Vandoeuvre, château Anthoine

fontaine nymphée du XVIIème siècle, restaurée en 2017

Vandoeuvre, château Anthoine

fontaine nymphée du XVIIème siècle, restaurée en 2017

Vandoeuvre, château Anthoine

fontaine nymphée du XVIIème siècle, restaurée en 2017

Vandoeuvre, château Anthoine
Vandoeuvre, château Anthoine

fontaine nymphée du XVIIème siècle, coquillage incrusté, rappel au monde marin

Vandoeuvre, château Anthoine

fontaine nymphée du XVIIème siècle, coquillage incrusté, rappel au monde marin

Vandoeuvre, château Anthoine

vue du château à travers la fontaine nymphée du XVIIème siècle

Vandoeuvre, château Anthoine
Vandoeuvre, château Anthoine
Vandoeuvre, château Anthoine

entrée principale du château

Vandoeuvre, château Anthoine

hall d'entrée, grand escalier du XVIIème siècle

Vandoeuvre, château Anthoine

grand escalier du XVIIème siècle

Vandoeuvre, château Anthoine

grand escalier du XVIIème siècle

Vandoeuvre, château Anthoine

grand escalier du XVIIème siècle

Vandoeuvre, château Anthoine

grand escalier du XVIIème siècle

Vandoeuvre, château Anthoine

tapisserie de 1680, représentant l'entrée d'Alexandre dans Babylone

Vandoeuvre, château Anthoine

tapisserie de 1680, représentant l'entrée d'Alexandre dans Babylone

Vandoeuvre, château Anthoine
Vandoeuvre, château Anthoine
Vandoeuvre, château Anthoine

peinture murale d'après une fresque de Bernardino di Betto

Vandoeuvre, château Anthoine

peinture murale d'après une fresque de Bernardino di Betto

Vandoeuvre, château Anthoine

d'après une peinture de Domenico Ghirlandaio (portrait de Giovanina)

Vandoeuvre, château Anthoine

d'après une peinture de Filippo Lippi (double portrait)

Vandoeuvre, château Anthoine

bibliothèque datant de 1800-1810

Vandoeuvre, château Anthoine

bibliothèque datant de 1800-1810, et son alcove

Vandoeuvre, château Anthoine

pièce en cours de rénovation

Vandoeuvre, château Anthoine

pièce en cours de rénovation

Vandoeuvre, château Anthoine

charpente restaurée entre 2007 et 2010, réalisation par chevillage

Vandoeuvre, château Anthoine

charpente restaurée entre 2007 et 2010, réalisation par chevillage

Vandoeuvre, château Anthoine

charpente restaurée entre 2007 et 2010, réalisation par chevillage

Vandoeuvre, château Anthoine

charpente restaurée entre 2007 et 2010, réalisation par chevillage

Vandoeuvre, château Anthoine

charpente restaurée entre 2007 et 2010, réalisation par chevillage

Vandoeuvre, château Anthoine

charpente restaurée entre 2007 et 2010, réalisation par chevillage

Vandoeuvre, château Anthoine

charpente restaurée entre 2007 et 2010, réalisation par chevillage

Vandoeuvre, château Anthoine

sous-sol voûté

Vandoeuvre, château Anthoine

sous-sol voûté

Vandoeuvre, château Anthoine

façade coté parc et jardin

Vandoeuvre, château Anthoine

façade coté parc et jardin

Vandoeuvre, château Anthoine

façade coté parc et jardin

Vandoeuvre, château Anthoine

façade coté parc et jardin

Vandoeuvre, château Anthoine
Vandoeuvre, château Anthoine
Vandoeuvre, château Anthoine

cour principale

Vandoeuvre, château Anthoine

vue sur Vandoeuvre depuis la fenêtre en toiture

Vandoeuvre, château Anthoine
Vandoeuvre, château Anthoine

petite tourelle à gauche du porche de la cour

Vandoeuvre, château Anthoine

chien assis de la toiture, tuilage en continuité avec le toit

Vandoeuvre, château Anthoine

cour principale, portail d'entrée

 Château  du   Charmois

2 Av. du Charmois

Vandoeuvre, château du Charmois

portail d'entrée du parc

Vandoeuvre, château du Charmois
Vandoeuvre, château du Charmois
Vandoeuvre, château du Charmois
Vandoeuvre, château du Charmois
Vandoeuvre, château du Charmois
Vandoeuvre, château du Charmois
Vandoeuvre, château du Charmois
Vandoeuvre, château du Charmois
Vandoeuvre, château du Charmois
Vandoeuvre, château du Charmois

ancienne ferme

Vandoeuvre, château du Charmois

L'actuel manoir, situé à 5 km de Nancy, a été construit en 1896 par François-Camille Jeanpierre, à la place du château du Charmois, édifié entre 1726 et 1728 par le peintre Charles-Joseph Gilles dit Provençal né à Nancy en 1679. Le projet fut confié à l'architecte Désiré Bourgon (1895-1915) membre de l’école de Nancy

Durant la seconde guerre mondiale, la propriété du château est successivement réquisitionnée par l'Armée française, les Allemands et les Américains. Les écuries du château ont abrité un camp de prisonniers allemands en 19455.

Après une location vers 1950 à l'Education nationale pour une école ménagère, les descendants Jeanpierre l'occupent à nouveau en 1960.

La ville de Vandoeuvre achète le parc en 1981, puis le château en 1983 qu'elle restaure en 1986.

google-maps-1797882_960_720 (1).png

 Château  du   Montet

rue du Doyen Roubault

Le château du Montet, niché dans la colline boisée au-dessus du jardin botanique Jean-Marie Pelt sur la commune de Vandœuvre-lès-Nancy, a ses origines qui remontent au VIème siècle, depuis l'existence d'une maison forte appartenant au seigneur Médoald. Et depuis ?

Nancy, château du Montet
Nancy, château du Montet
Nancy, château du Montet
Nancy, château du Montet
Nancy, château du Montet
Nancy, château du Montet
Nancy, château du Montet
Nancy, château du Montet
Nancy, château du Montet
Nancy, château du Montet
Nancy, château du Montet
Nancy, château du Montet
Nancy, château du Montet
Nancy, château du Montet
Nancy, château du Montet
Nancy, château du Montet
Nancy, château du Montet
Nancy, château du Montet
Nancy, château du Montet
Nancy, château du Montet
Nancy, château du Montet
Nancy, château du Montet
Nancy, château du Montet

 Xe siècle  ensuite, fut créé le castrum de Berardus de Vendopera, dont le prince Odelric de Nancy, Évêque de Toul en 1070, en fût propriétaire.

 1140  sera construit le castrum de Drogon de Lenoncourt, Sénéchal du Duc Mathieu de Lorraine. Le château devient rendez-vous de chasse pour le Duc Mathieu 1er, idéalement situé à l'entrée de la forêt de Haye, il prend le nom de Chastelet.

 1213  il est habité par Agnés de Bar Duchesse de Nantiacus.

 24 mai 1527  le duc Antoine de Lorraine cède ce domaine à son médecin, Jean Geoffroy, qui y fait construire une demeure de style gothique, sous le nouveau nom de "terre et franc alleud du Montet".

 1533  le prieur de Vandœuvre permit au Seigneur du Montet de bâtir une chapelle, d'y avoir un chapelain avec pouvoir d'y administrer les sacrements.

 1629  le château est vendu à François de Landrian de Fisson, qui l'ajoutera à son nom : de Landrian de Fisson du Montet. (Conseiller à la cour). Le Montet est qualifié, en 1710, de château-fief et censé ayant son ban particulier.

 1872  détruit à la Révolution, le château sera vendu et rasé par Monsieur René de Landrian, qui fera construire le château actuel, pastiche néo-gothique.

 début XXe  le château devient la propriété d'Alphonse Fould, maître de forges et propriétaire de la Société des hauts fourneaux, forges et aciéries de Pompey, qui en fait sa résidence secondaire, le rénove et le transforme. Il y décèdera le 8 octobre 1913.

 aujourd'hui  il est la propriété de l'Université de Lorraine, après avoir hébergé l'association HERMES de 2004 à 2007. La salle principale a été rénovée en 2007.

sources : Yves-Dominique Chassagne

google-maps-1797882_960_720 (1).png
Aphonse Fould