nancy-focus, News

Château de  Renémont

Jarville - 6, avenue du Général Léclerc

Etonnante façade que celle du château de Renémont, dont les origines remontent à Ferdinand de Lunati-Visconti, descendant des plus vieilles familles Milanaises. Chambellan du duc Léopold, il l'aurait fait apporter d'Italie pour être installée sur son hôtel situé rue de Guise.

Le magnifique décor de cette façade, par ses nombreuses sculptures et détails,  atteste de l'importante fortune de la famille Lunati-Visconti.

_1817_ Le Château de Renémont est construit pour Catherine Masson.

_1823_ Le Château devient propriété de François Gouy, qui rebaptisa ce domaine du nom de Renémont en souvenir de la bataille qui opposa en ces lieux le duc René II de Lorraine à Charles Le Téméraire. Ses descendants Jules et Albert Gouy s'attachèrent à constituer un important domaine foncier. Grand amateur d'art Jules Gouÿ rassembla une collection considérable.  

_1842_ L'Hôtel rue de Guise devant être détruit, la magnifique façade renaissance est rachetée et transférée au château de Renémont. Elle fut adaptée par l'architecte Vivenot responsable du chantier. Ainsi la travée centrale et les deux travées en retour furent ajoutées pour créer la porte visible au centre de la façade et donner le volume nécessaire à la création d'une galerie dans laquelle Jules Gouy conservait sa collection de tableaux et d'objets d'art.

Jules Gouy fut maire de Jarville de 1842 à 1848 puis de 1850 à 1857.

Jarville, château de Renémont
Jarville, château de Renémont
Jarville, château de Renémont
Jarville, château de Renémont
Jarville, château de Renémont
Jarville, château de Renémont
Jarville, château de Renémont
Jarville, château de Renémont
Jarville, château de Renémont
Jarville, château de Renémont
Jarville, château de Renémont
Jarville, château de Renémont
Jarville, château de Renémont
Jarville, château de Renémont
Jarville, château de Renémont
Jarville, château de Renémont
Jarville, château de Renémont
Jarville, château de Renémont

la façade dans sa version initiale à 4 travées, installée sur l'Hôtel de Guise, en Ville-Vieille

Jarville, château de Renémont

la façade dans sa version initiale à 4 travées, installée sur l'Hôtel de Guise, en Ville-Vieille

Jarville, château de Renémont

la façade avant sa rénovation

Jarville, château de Renémont

la façade, dans sa version actuelle, une travée centrale supplémentaire et ses deux retours (crédit photo Benoit de Crevoisier)

Jarville, château de Renémont

Château de Renémont (crédit photo Benoit de Crevoisier)

Jarville, château de Renémont

(crédit photo Benoit de Crevoisier)

Jarville, château de Renémont

avenue du Pavillon (crédit photo Benoit de Crevoisier)

Jarville, château de Renémont

avenue du Pavillon (crédit photo Benoit de Crevoisier)

Jarville, château de Renémont

allée des Orangers (crédit photo Benoit de Crevoisier)

Jarville, château de Renémont

le Grand Rond (crédit photo Benoit de Crevoisier)

Jarville, château de Renémont

les Lions (crédit photo Benoit de Crevoisier)

Jarville, château de Renémont

entrée du parc du château de Renémont (crédit photo Benoit de Crevoisier)

_1937_ l'Evêché se porte acquéreur du château et du parc pour édifier un petit séminaire.

_1995_ Menacé à son tour de destruction, le château a été sauvé par André Bailly, à l'époque maire de Jarville.

_1997_ Il abrite aujourd'hui le centre de formation des Compagnons du Devoir et l’AFTRAL (grand pôle de formation Transport-Logistique).

Sincères remerciements à Benoit de Crevoisier pour ses informations et photos d'époque.