NANCY-FOCUS, EWS

  derrière   les   murs de   la Porte de   la Craffe

Vous êtes certainement déjà passés à côté ou contemplez ses voûtes en la traversant ? Mais avez-vous déjà visité ses deux tours ? Fortification, prison… son histoire révèle de multiples facettes.

 

Entrée principale de la Ville-Vieille édifiée au XIVe siècle, la monumentale porte de la Craffe, forte de ses murs de trois mètres d'épaisseur, et de ses deux tours jumelles édifiées en 1463, a su résister vaillamment aux sièges de la ville en 1476 et 1477 par Charles Le Téméraire, duc de Bourgogne.

Dès le XVe siècle la porte fut mise à contribution comme prison. Ses tours abritent des salles qui servirent parfois à la torture et des cachots jusqu’au XIXe siècle. Dans nul autre pays, la sorcellerie n’a sévi davantage que dans le duché de Lorraine. La légende dit que la nuit, en passant sous la voûte de la porte, on entend encore parfois les gémissements des malheureux prisonniers !!