top of page

Nancy, il était une fois ...

Il etait

Jean-Baptiste

une fois

lamour

Une visite de Nancy ne peut se faire sans présenter l'artisan de nombreuses ferronneries disséminées dans la ville : Jean-Baptiste Lamour, serrurier du dernier duc de Lorraine, Stanislas Leszczynski, complice de l'architecte Emmanuel Héré.

Jean-Baptiste Lamour, communément appelé JeaLamourné le 26 mars 1698 à Nancy, mort le 20 juin 1771 à Nancy, fut un serrurier et ferronnier lorrain au service du roi de Pologne, duc de Lorraine, Stanislas Leszczynski.

Fils et petit-fils de serrurier, Jean Lamour se familiarise dès son plus jeune âge aux gestes du travail du fer dans l’atelier de son père. À 14 ans, il débute son apprentissage à Metz et le poursuit à Paris, entre 1715 et 1719 où il cherche, alors qu’il maîtrise déjà le travail de la forge, à parfaire sa technique du dessin.

De retour à Nancy en 1719, la Ville de Nancy lui confie en 1726 la charge de Serrurier municipal. Il réalise, en 1728, une grille aux armes de la Ville pour l’ancienne église Saint-Epvre. Les architectes Germain Boffrand et Jean-Nicolas Jennesson font appel à lui, le premier pour le château d’Haroué ou l’hôtel de Craon, le second pour l‘église Saint-Sébastien.

L’arrivée en Lorraine de l’ancien roi de Pologne, Stanislas Leszczynski (1677- 1766), va être déterminante pour la carrière de Jean Lamour. À 40 ans, il est nommé Serrurier ordinaire du roi. Commence alors une solide collaboration avec Emmanuel Héré (1705-1763), premier architecte de Stanislas et ami d’enfance du serrurier. Ensemble, ils conjuguent leur art et œuvrent à l’embellissement de la cité ducale et de nombreuses résidences en Lorraine.

nancy jean lamour.jpg
Jean-Baptiste Lamour portrait.jpg
Nancy, réalisations Jean Lamour

Nancy, grilles de la place Stanislas

Nancy, réalisations Jean Lamour

Nancy, grilles de la place Stanislas

Nancy, réalisations Jean Lamour

Nancy, grilles de la place Stanislas

Nancy, réalisations Jean Lamour

Nancy, grilles de la place Stanislas

Nancy, réalisations Jean Lamour

Nancy, Hôtel de Ville

Nancy, réalisations Jean Lamour

Nancy, rampe de l'escalier d'honneur de l'Hôtel de Ville

Nancy, réalisations Jean Lamour

Nancy, rampe de l'escalier d'honneur de l'Hôtel de Ville

Nancy, réalisations Jean Lamour

Nancy, rampe de l'escalier d'honneur de l'Hôtel de Ville

Nancy, réalisations Jean Lamour

Nancy, garde-corps des balcons de l'Hôtel de Ville

Nancy, réalisations Jean Lamour

Nancy, garde-corps des balcons de l'Hôtel de Ville

Nancy, réalisations Jean Lamour

Nancy, musée des Beaux-Arts

Nancy, réalisations Jean Lamour

Nancy, rampe du grand escalier du musée des Beaux-Arts

Nancy, réalisations Jean Lamour

Nancy, rampe du grand escalier du musée des Beaux-Arts

Cet infatigable travailleur, homme discret dont on connaît peu de chose, laisse en héritage un patrimoine exceptionnel célèbre dans le monde entier :

  • balcons des tours de la nouvelle primatiale (cathédrale),

  • 1728, pour la basilique Saint-Epvre, un « grillage » aux armes de la ville, grille aujourd'hui disparue,

  • balcon pour la vieille Intendance, dans le pavillon Nord du palais ducal (vendu, à l'Hôtel du Gouvernement à Metz),

  • grilles du château de la Malgrange, du château de Commercy, de l’hôtel des Missions royales ou de l’église Notre-Dame de Bonsecours.

  • magnifiques grilles rehaussées d'or de la place Stanislas à Nancy,

  • rampes de l’escalier d’honneur de l’hôtel de ville, du musée des Beaux-Arts et du palais du Gouvernement à Nancy,

  • grilles du balcon de la Cour d’appel, du Tribunal administratif,

  • grilles des chapelles Saint-Roch et Saint-Fiacre de la cathédrale.

bottom of page