Nancy, il E tait une Fois ...

 ..., Nancy Thermal

Louis Lanternier (1859–1916) célèbre architecte Nancéen, est surtout connu pour avoir mis en évidence une source au Parc Sainte-Marie.

Le 10/04/1908, la Ville de Nancy l'autorise à sonder un terrain du quartier Blandan, pour retrouver la nappe phréatique d'Eply. Il faudra creuser jusqu’à 800 mètres de fond, un record à l’époque, mais une eau limpide de 37° finira par jaillir enfin en 1909, avec  un débit de 6500 l/mn !

L’Exposition Internationale de l’Est de La France de 1909 investît tout le parc Sainte-Marie voisin, et met la source sous les projecteurs.

En 1911, l’eau de Nancy est reconnue par l’Académie Nationale de Médecine comme une eau thérapeutique, notamment pour le traitement des arthroses. Deux ans plus tard, un véritable établissement thermal voit le jour, l’eau de Nancy est même commercialisée en bouteille.

Mais la disparition de Louis Lanternier durant la Grande Guerre et les conséquences économiques du conflit mondial vont stopper le développement du centre thermal. L’activité thermale va progressivement disparaître.

Le Grand Nancy reprend le dossier un siècle plus tard, avec l’intention de réaliser un véritable pôle aquatique axé autour des concepts de bien-être, de forme, de détente et de santé, à suivre ...