> NANCY-FOCUS / NEWS

    Rénovations du    Patrimoine   2019-20  

Nancy lance quatre appels à  mécénat populaire

22 mai 2019

Dans le cadre de ses projets de restauration du patrimoine, la Ville de Nancy a souhaité ouvrir aux Nancéiens, aux amoureux du patrimoine et aux entreprises la possibilité de s'associer à quatre opérations à travers quatre souscriptions publiques. La réalisation de ces quatre projets est programmée en 2019 et 2020.

Les fonds seront collectés via la plate-forme de la Fondation du Patrimoine.

+ infos >> cliquez sur une vignette

Nancy mecenat fontaine wallace

restauration de la fontaine Wallace

La fontaine Wallace, située sur la place du Colonel Fabien, à proximité de la basilique St-Epvre tient son nom du philanthrope britannique sir Richard Wallace, qui dessina et offrit une cinquantaine de fontaines à la ville de Paris à la fin du XIXème siècle.

Ces « brasseries des quatre femmes » se reconnaissent toutes aux quatre personnages féminins - les cariatides - supportant une coupole ornée de dauphins, personnifiant à la fois les quatre saisons et les quatre vertus (la bonté, la simplicité, la charité et la sobriété).

budget : 30 000 € ht

DSC_0194.JPG
Nancy, mecenat croix-de-bourgogne
Nancy, mecenat croix-gagnee
Nancy, mecenat villa Majorelle

restauration monument de la Croix de Bourgogne

Autrefois étang marécageux, la place de la Croix de Bourgogne fut créée au XIXe siècle. Elle est l’un des hauts lieux de l’histoire lorraine.

 

Le monument qu’elle accueille, est érigé en mémoire de la Bataille de Nancy, à l’endroit même où gisait le corps sans vie du Téméraire. Ce haut fait de guerre opposait les troupes de René II, Duc de Lorraine à Charles le Téméraire, dernier duc de Bourgogne. Nancy est assiégée, son peuple affamé. René II donne l’assaut le 5 janvier 1477, son armée terrasse les Bourguignons assurant ainsi à la Lorraine son indépendance.

budget : 51 000 € ht

DSC_0882.JPG

restauration de la Croix gagnée

Situé en contrebas du plateau du Haut du Lièvre, le calvaire de la Croix Gagnée a été érigé ici en reconnaissance des bienfaits divins vers 1525. Ce calvaire, situé à l’intersection de la rue Augustin Hacquart et de la rue de la Croix gagnée, a été financé, en 1530, par Didier Fossier en l’honneur de la victoire du Duc Antoine.

 

Didier Fossier était un forgeron réputé qui fabriquait, des canons, des armes et des gaines pour épée. Surnommé «le Gainié», la croix prit naturellement cette appellation de Croix Gagnée.

budget : 125 000 € ht

DSC_0906.JPG

restauration intérieure de la villa Majorelle

La Villa Majorelle est un joyau de l’architecture Art nouveau et un témoin d’un certain art de vivre à Nancy. Commandée par Louis Majorelle, industriel d’art, à l’architecte Henri Sauvage en 1901, la villa devient une véritable référence pour son architecture novatrice, sa décoration et son aménagement intérieur. Les éléments de ferronnerie à motifs de monnaie du pape qui ornent la marquise, la porte d’entrée, les supports de balcons et les grilles des fenêtres ont été réalisés dans les ateliers Majorelle.

budget : 2 200 000 € ht

DSC_0234.JPG

programme de restaurations 2019-20

Dans la continuité des travaux de restauration réalisé place Stanislas, Arc Héré, la Ville projette de restaurer le palais du Gouvernement, l'hémicycle et les hôtels particuliers attenants.

Par ailleurs, les dernières façades de la rue Héré seront également restaurées.

Ces travaux s'échelonneront en grande partie sur 2019-2020.

Palais du Gouvernement et hémicycle

début des travaux : fin 2019

durée : trois années

façades rue Héré

début des travaux : fin 2019