Nancy, il E tait une Fois ...

   ..., les   Soeurs   Macarons

En 1952, la ville de Nancy a honoré les Sœurs Macarons en donnant leur nom à la partie de la rue de la Hache où prit naissance la fabrication du Véritable Macaron de Nancy. Depuis cette date, le Macaron des Sœurs est entré dans le patrimoine gastronomique Lorrain.

Quand Catherine de Vaudémont, fille du Duc de Charles III, fonda au cœur de Nancy le monastère des Dames du Saint-Sacrement, la stricte règle y interdisait la consommation de viande comme aliment. Aussi, les Sœurs confectionnèrent-elles une grande variété de pâtisseries dont le fameux Macaron ...

Lors du décret de suppression des congrégations religieuses (5 Avril 1792), les
Sœurs Marguerite et Marie-Élisabeth trouvèrent refuge chez le Docteur Gormand, médecin de la communauté, au n°10 de la rue de la Hache. Afin de subvenir à leurs besoins, elles reprirent la fabrication des macarons et les commercialisèrent. Elles devinrent rapidement très connues et on les surnomma "Les Sœurs Macarons".

Le secret de la fabrication des macarons de Nancy fut gardé de génération en génération par la famille Muller-Marchal et leurs descendants, puis par la famille Moinel, puis par Roger Aptel. En 1958 le magasin fut transféré au 21 rue Gambetta sous la direction de Roger Aptel et depuis 1990 sous la direction de la famille Génot.

Marie Morlot (sœur Marie Elisabeth)

est née le 13 mai 1750 à Ménil-en-Xaintois, dans les Vosges, elle décéda le 29 mai 1826 à Nancy.

Marguerite Gaillot (sœur Marguerite)

est née le 9 avril 1744 à Villers-lès-Nancy, elle décéda le 5 juin 1815 à Nancy.

Toutes deux, sœurs converses de la Communauté Bénédictine des Dames du Saint-Sacrement de Nancy.