Nancy, Ville-Vieille

Nancy, contrairement à beaucoup de villes françaises, ne s'est pas développée circulairement autour d'un hyper-centre, mais par la construction au sud de nouveaux ensembles urbanistiques successifs au cours des siècles. 

Nancy est d’origines relativement récents. Au début XIe siècle, le duc Gérard 1er d’Alsace fait élever un ensemble fortifié sur le site de l’actuelle place du Colonel Fabien.  Le duc établit dans ce qui est alors un hameau carolingien, son "Castrum Nanceium", château de halte, pour ses voyages entre les Vosges et la Champagne. Nancy est née.

 

La bourgade ducale "Nanciacum" est construite sur un emplacement naturel, entre deux marais de la Meurthe, en bordure de l’étang Saint Jean. Autrefois entourée des remparts, il en reste aujourd'hui ce quartier typique et très touristique, cœur historique de Nancy que l'on nomme la Ville Vieille.

Visiter.jpg

   balade en Ville-Vieille

Situé au cœur de la cité, c’est le quartier historique le plus ancien. Constitué de petites rues sinueuses serpentant entre de vieilles bâtisses, c’était la ville des ducs de Lorraine.  L’ancien palais ducal est devenu le Musée Lorrain, la chapelle des Cordeliers renferme les tombeaux des ducs de Lorraine.

 

Ce quartier, constitué de la Ville-Vieille ainsi que du quartier situé à proximité directe du cours Léopold, comporte également le parc de la Pépinière, et la place de la Carrière.

 

L'intégralité du quartier fait partie du secteur sauvegardé de Nancy et comporte l'une des trois places inscrites au patrimoine mondial de l'Unesco (place de la Carrière).

 

   le   Palais Ducal

68, Grande Rue

Le palais Ducal est un édifice de style Renaissance. Il fut la résidence principale des ducs de Lorraine durant la renaissance et ce jusqu'à la période Classique où la cour de Lorraine fut transférée au château de Lunéville.

 

À la suite de la défaite de Charles le Téméraire, lors de la bataille de Nancy en 1477, le château des ducs de Lorraine était dans un état de délabrement avancé. Le duc René II ordonna en 1502 la reconstruction du château dans le style de l'époque, à savoir un palais de style Renaissance. Les travaux se poursuivirent jusqu'en 1512, sous le règne du duc Antoine qui est certainement l'instigateur de la porterie comportant sa propre statue équestre.

Il ne subsiste du palais ducal construit par René II qu'une seule aile, le reste du palais ayant été détruit par le duc Léopold Ier (1697-1729) qui souhaitait édifier un palais pouvant rivaliser avec celui du Louvre, dont le projet fut abandonné faute de moyens financiers.

 

   l'Eglise   des   Cordeliers

66, Grande Rue

 

L'église Saint-François-des-Cordeliers, construite sous René II de Lorraine après la bataille de Nancy, est la dernière église médiévale de la ville encore debout.

Elle est consacrée en 1487, jouxtant le palais Ducal reconstruit à la même époque. L'ensemble est l'un des premiers témoins de l'architecture Renaissance en Lorraine.

 

Latéralement à la nef se trouvent des chapelles collatérales abritant les enfeus de certains ducs de Lorraine. La chapelle Notre-Dame de Lorette, chapelle funéraire des Ducs de Lorraine, est accolée au niveau du chœur.

info_2.png
 

   les Hôtels Particuliers 

Nancy, ancienne capitale du duché de Lorraine, possédait une cour composée de familles nobles qui se firent construire de nombreux hôtels particuliers au cours des siècles passés.

 

On trouvera principalement les hôtels nobles édifiés sous le règne de Charles II entre la Grande Rue, la Place Saint-Epvre, la rue d'Amerval, la rue de la Monnaie, la rue Callot. Les hôtels construits sous le règne de René II se situent rue Saint- Michel et rue du Haut Bourgeois. Les hôtels nobles de la Renaissance XVIème et XVIIème sont situés Grande Rue, rue de la Source, rue Trouillet, comme les hôtels d'Haussonville de Lillebonne, de Chastenoy, de Lunati-Visconti, de Rogéville....

 

Plus récemment, c'est au XXème siècle que furent édifiés de nombreux hôtels particuliers de style Ecole de Nancy.

Hôtels du XVIIIème siècle

Hôtel des Loups

2, rue des Loups

Construit en 1717 par Germain Boffrand, pour Nicolas-François Hennequin, baron de Curel, conseiller d'état du duc et nommé "grand maître de la louverie de Lorraine" par le duc Léopold.

Les trois corps de bâtiment s'ouvrent sur une cour centrale disposée en "U". La façade du corps de bâtiment principal est ordonnée autour d'un vaste portail, surmonté d'un fronton triangulaire décoré d'attributs de chasse.

Hôtels de la Renaissance XVIème et XVIIème siècles

Hôtel d'Haussonville

9, rue Monseigneur Trouillet

Jean III d'Haussonville (1475-1545), est à son époque l'un des personnages les plus riches et les plus influents de Nancy. Il entreprend en 1528 la construction de cet hôtel qui se termina en 1543. Il est l'un des plus beaux hôtels de la Ville Vieille.

L'hôtel d'Haussonville se compose de deux corps de bâtiment, reliés l'un à l'autre par une double galerie de pierre de taille. Au 1er étage, la balustrade se développe dans un style gothique flamboyant, au second dans le style renaissance. Dans la cour d'honneur se trouve une sculpture du dieu de la mer Neptune.

L'hôtel d'Haussonville est aujourd'hui devenu un hôtel 4 étoiles.