Nancy, il était une fois ...

Il etait

La place Simone Veil, anciennement place Thiers, malgré ses multiples restructurations, reste certainement le sujet qui suscite le plus de polémiques parmi les nancéiens. Histoire de ce lieu emblématique de Nancy.

une fois

place

simone veil

Nancy, place Veil (place Thiers)

1859, création de la place 1879, pose de la statue d'Adolphe Thiers

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, 1890

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, début 1900

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, début 1900

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, début 1900

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, sortie de la gare, rue Piroux

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, début 1900 - les Magasins réunis avant d'être incendiés

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, 1910, l'Hôtel Thiers

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, pendat la première guerre mondiale

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, 1910, la brasserie Excelsior

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, 1920, les Magasins Réunis reconstruits style Art déco

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, années 1950-60, est devenue parking

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, années 1950-60, est devenue parking

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, années 1950-60, est devenue parking

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, années 1960-70

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, années 1960-70

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, années 1960-70, est devenue parking

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, années 1960-70

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, années 1960-70

Nancy, place Veil (place Thiers)

1964 - déplacement de la statue Thiers

Nancy, place Veil (place Thiers)

1964 - déplacement de la statue Thiers

Nancy, place Veil (place Thiers)

1972, démolition de l'hôtel Thiers

Nancy, place Veil (place Thiers)

1972, démolition de l'hôtel Thiers

Nancy, place Veil (place Thiers)

1970, construction du parking souterrain Thiers

Nancy, place Veil (place Thiers)

1970, construction du parking souterrain Thiers

Nancy, place Veil (place Thiers)

1974, construction de la tour Thiers

Nancy, place Veil (place Thiers)

1974, construction de la tour Thiers

Nancy, place Veil (place Thiers)

1974, construction de la tour Thiers

Nancy, place Veil (place Thiers)

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, années 1980

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, années 1980

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, années 1980

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, années 1980

Nancy, place Veil (place Thiers)

1990, fermeture des locaux commerciaux, en vue du projet de restructuration

Nancy, place Veil (place Thiers)

2013, restructuration de la place (projet Nancy Grand Cœur)

Nancy, place Veil (place Thiers)

2013, restructuration de la place (projet Nancy Grand Cœur)

Nancy, place Veil (place Thiers)

2013, restructuration de la place (projet Nancy Grand Cœur)

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, version actuelle

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, version actuelle

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, version actuelle

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, version actuelle

Nancy, place Veil (place Thiers)

la place Thiers, version actuelle

info_2.png

C’est sans doute l’un des lieux qui provoque le plus de polémiques dans Nancy. Autrefois, s’y étendaient les fossés de la ville et l’étang Saint-Jean. L’extension des faubourgs et l’arrivée du chemin de fer en 1850 avec Metz et Paris, changèrent la donne.

 1859  date de la création de la place. En 1879 la statue d'Adolphe Thiers qui lui donne son nom, œuvre du sculpteur Ernest Guilbert a été installée en son centre.

Au début du XXème siècle, elle se dota d'un environnement d'exception, avec les constructions de style Art nouveau (hôtel Thiers, brasserie Excelsior, Magasins réunis).

 1970  son réaménagement a vu le démontage de la statue, la destruction de tout un îlot. L'hôtel Thiers, détruit par un bombardement en 1916, puis reconstruit en 1926, fit partie de ce désastre, auquel échappa in extremis l'Excelsior, la Chambre du Commerce ainsi que la salle Poirel.

 2013  la place est entrée dans une nouvelle phase de restructuration conduite par l'architecte Jean-Marie Duthilleul, dans le cadre du projet Nancy Grand Cœur, dont le résultat demeure très nuancé.

 2017  projet de construction de l'immeuble "Emblème", de sept étages face à l'Excelsior (2020 : projet toujours bloqué dans le cadre d'une bataille juridique).

 17/07/2018  la place Thiers est rebaptisée Place Simone Veil