top of page

Nancy, ses environs

toul01.jpg

Les environs proches du Grand Nancy regorgent de trésors :

un patrimoine exceptionnel avec notamment l’Abbaye des Prémontrés à Pont-à-Mousson, la cathédrale Saint-Etienne de Toul ou la basilique de Saint-Nicolas-de-Port. Mais également de nombreux châteaux : la région Lorraine compte plus de 700 châteaux présentant un grand intérêt historique, artistique, archéologique ou social, dont la plupart s'ouvrent au public.

env_chateaux

 # châteaux proches de Nancy

env_luneville

Château  de Lunéville

Lunéville - 35 km de Nancy

Chateau Luneville

Le château occupe l’emplacement d’une ancienne fortification dont l’origine se situe vers l’an mil. C’est dans ce château fort que les Ducs de Lorraine séjournent volontiers pendant tout le Moyen Âge.

 

Henri II, décide de reconstruire entièrement le château pour faire de Lunéville l’une de ses résidences principales

Le duc Léopold Ier procède à la démolition et la reconstruction du château entre 1703 et 1720 sur des plans de Pierre Bourdict, Nicolas Dorbay et Germain Boffrand, tout en s'inspirant comme le voulait la mode de l'époque du château de Versailles.

Chef-d'œuvre de l'architecture du xviiie siècle, le « Versailles lorrain » a été classé monument historique en 1901.

info_2.png
env_haroué

Château de Haroué

Haroué - 28 km de Nancy

Nancy, château de Haroué

accès à la cour d'Honneur

Nancy, château de Haroué
Nancy, château de Haroué
Nancy, château de Haroué
Nancy, château de Haroué
Nancy, château de Haroué
Nancy, château de Haroué
Nancy, château de Haroué
Nancy, château de Haroué
Nancy, château de Haroué
Nancy, château de Haroué
Nancy, château de Haroué
Nancy, château de Haroué
Nancy, château de Haroué
Nancy, château de Haroué
Nancy, château de Haroué
Nancy, château de Haroué
Nancy, château de Haroué
Nancy, château de Haroué
Nancy, château de Haroué
Nancy, château de Haroué
Nancy, château de Haroué
Nancy, château de Haroué
Nancy, château de Haroué
Nancy, château de Haroué
Nancy, château de Haroué

chapelle princière

Nancy, château de Haroué

chapelle princière

Nancy, château de Haroué

chapelle princière

Nancy, château de Haroué

chapelle princière

Nancy, château de Haroué

Le château des Beauvau-Craon, dit château de Haroué est un château du XVIIè siècle situé dans le village d'Haroué, au sud de Nancy.

Construit entre 1720 et 1729 par Germain Boffrand, pour Marc de Beauvau-Craon, avec la particularité suivante :

  • 365 fenêtres (soit autant que de jours dans l'année),

  • 52 cheminées (pour les semaines),

  • 12 tours (pour les mois),

  • 4 ponts franchissant les douves (pour les saisons).

La décoration a été en grande partie confiée à d'éminents artistes lorrains : Jean Lamour pour les grilles, les balcons, et la rampe d'escalier, Pillement pour le décor peint d'une des tours, Barthélemy Guibal sculpteur des fontaines de la place Stanislas à Nancy pour la statuaire.

Il est aujourd'hui possédé et habité par les descendants du prince Marc de Beauvau-Craon. Plusieurs éléments du château sont classés monuments historiques depuis le 27 juin 1983.

info_2.png

Le château d’Haroué sera le premier château privé géré par une institution publique. La princesse Minnie de Beauvau-Craon, qui avait hérité du château des mains de son père à l’âge de 29 ans, a en effet trouvé un accord avec le Centre National des Monuments Nationaux qui va en assurer la gestion.

Cet accort pourrait tout simplement sauver le domaine de Haroué de la ruine ou du rachat par une fortune du bout du monde. Le CNM s’est engagé à développer une offre culturelle (expositions, concerts) et à améliorer la communication

env_lenoncourt

Château de    Lénoncourt

Lénoncourt- 15 km de Nancy

château de Lénoncourt
château de Lénoncourt
château de Lénoncourt
château de Lénoncourt
château de Lénoncourt
château de Lénoncourt
château de Lénoncourt

A 5 km d'Art-sur-Meurthe, se situe le château de Lénoncourt, dans la commune éponyme. Propriété privée construite au XIIIème siècle siècle par Ferry III, duc de Lorraine, le château a été inscrit au titre des monuments historiques le 2 novembre 1979 pour divers éléments intérieurs (escalier, la cheminée, plafond de la salle à manger, le petit et le grand salon au premier étage) et classé le 3 avril 1984 pour ses façades et toitures ainsi que pour la tour isolée dans le parc.

 

C'est en ce lieu que naquit le cardinal Robert de Lenoncourt.

Depuis la mort de son propriétaire en 2007, le bâtiment, faisant l'objet d'une procédure de succession entre les héritiers, n'est pas ouvert au public.

env_religieux

 # patrimoine religieux

env_toul

 Cathédrale St-Étienne

Toul - 25 km de Nancy

Toul, cathédrale Sain-Etienne

La cathédrale Saint-Étienne de Toul est un édifice de style gothique remarquable par sa façade occidentale, chef-d'œuvre du gothique flamboyant, et par son cloître gothique, le deuxième plus grand de ce style en France, et deux chapelles Renaissance. C'est, avec Notre-Dame-de-l'Annonciation de Nancy, l'une des deux cathédrales du diocèse de Nancy-Toul.

Les tours de la façade mesurent 65 m de haut, la nef, 100 m de long pour une hauteur de voûte de 30 mètres et le transept 56 m de large.

Malgré une construction débutée au XIIIème, sur plus de trois siècles , l'édifice (hors façade) présente une grande homogénéité de style.

info_2.png
env_pam

Abbaye des Prémontrés

Pont-à-Mousson - 30 km de Nancy

Pont-à-Mousson, abbaye des Premontrés

L'Abbaye des Prémontrés connue aussi sous le nom de Sainte-Marie-Majeure, est un vaste bâtiment du XIIIème siècle situé dans le quartier Saint-Martin, en bordure de la Moselle à Pont-à-Mousson.

Anciennement occupée par l'ordre des Prémontrés, l'abbaye est aujourd'hui un centre culturel de la région Lorraine.

Malgré une construction débutée au XIIIème, sur plus de trois siècles, l'édifice (hors façade) présente une grande homogénéité de style.

info_2.png
env_st_nicolas

Basilique Saint-Nicolas-de-Port

Saint-Nicolas de Port - 12 km de Nancy

Saint-Nicolas de Port, sa basilique

Vers 1090, un Lorrain, Charles Aubert dit de Varangéville, rapporte de Bari une relique de Saint Nicolas (sa « dextre bénissante » qui justifie en 1101 la construction d'une première église).

 

En témoignage de reconnaissance pour sa victoire contre le duc de Bourgogne Charles le Téméraire, lors de la bataille de Nancy le 5 janvier 1477 qui a permis à la Lorraine ducale de rester indépendante, le duc René III décida la création d'une « grande église ».

C'est ainsi qu'en 1481, commence la construction de la Basilique, de style gothique flamboyant, qui sera consacrée en 1560. Dés lors, ducs et personnages célèbres de Lorraine, princes et rois de France se succèdent pour demander la protection de saint Nicolas.

info_2.png
env_decouvertes

 # autour de Nancy

env_sion

la  Colline de   Sion-Vaudémont

D53, 54330 Vaudémont - 38 km de Nancy

la colline de Sion-Vaudémont

la colline de Sion culmine à 540 m

la colline de Sion-Vaudémont

la colline de Sion culmine à 540 m

la colline de Sion-Vaudémont

la colline de Sion culmine à 540 m

la colline de Sion-Vaudémont
la colline de Sion-Vaudémont
la colline de Sion-Vaudémont
la colline de Sion-Vaudémont
la colline de Sion-Vaudémont
la colline de Sion-Vaudémont
la colline de Sion-Vaudémont
la colline de Sion-Vaudémont

l'Eperon sain-Joseph construit en 1894

la colline de Sion-Vaudémont

l'Eperon sain-Joseph construit en 1894

la colline de Sion-Vaudémont

parcours panoramique

la colline de Sion-Vaudémont

la Basilique Notre-Dame de Sion

la colline de Sion-Vaudémont

la Basilique Notre-Dame de Sion

la colline de Sion-Vaudémont

la Basilique Notre-Dame de Sion

la colline de Sion-Vaudémont

la Basilique Notre-Dame de Sion

la colline de Sion-Vaudémont

la Basilique Notre-Dame de Sion

la colline de Sion-Vaudémont

la Basilique Notre-Dame de Sion

la colline de Sion-Vaudémont

la Basilique Notre-Dame de Sion

la colline de Sion-Vaudémont

la Basilique Notre-Dame de Sion

la colline de Sion-Vaudémont

la Basilique Notre-Dame de Sion

la colline de Sion-Vaudémont

parcours panoramique

la colline de Sion-Vaudémont
la colline de Sion-Vaudémont
la colline de Sion-Vaudémont
la colline de Sion-Vaudémont
la colline de Sion-Vaudémont
la colline de Sion-Vaudémont
la colline de Sion-Vaudémont
la colline de Sion-Vaudémont
la colline de Sion-Vaudémont
la colline de Sion-Vaudémont

la Cité des Paysages, en cours de rénovation

la colline de Sion-Vaudémont

la Cité des Paysages, en cours de rénovation

la colline de Sion-Vaudémont

la Cité des Paysages, en cours de rénovation

la colline de Sion-Vaudémont

la Cité des Paysages, en cours de rénovation

la colline de Sion-Vaudémont
la colline de Sion-Vaudémont

Monument Maurice Barrès, construit en 1928

la colline de Sion-Vaudémont

Monument Maurice Barrès

la colline de Sion-Vaudémont

Monument Maurice Barrès

la colline de Sion-Vaudémont

Monument Maurice Barrès

la colline de Sion-Vaudémont

Monument Maurice Barrès, vue panoramique

la colline de Sion-Vaudémont
la colline de Sion-Vaudémont

Site paysager, naturel et culturel, la colline de Sion, située dans le Pays du Saintois, est un haut lieu d'histoire et de culte.

 

A Sion, on y trouve une basilique, un ermitage de Clarisses, un abri du pèlerin et un chemin panoramique à 540 m d'altitude. Un espace d'exposition dans le couvent comporte des éléments d'archéologie, de géologie (étoiles de Sion, traces de la présence de la mer, il y a 200 millions d'années) et des œuvres artistiques autour de la colline.

Direction Vaudémont, situé à 4 km, passage devant le monument à la mémoire de Maurice Barrès, écrivain et homme politique français.

Près de 10 M€ seront investis depuis 2013 jusqu'en 2023, pour faire de la colline de Sion et de la Cité des paysages un lieu et un équipement de référence dans les domaines de la transition écologique, des paysages et de la biodiversité en Meurthe-et-Moselle, au service de tous les publics.

Sion, monument Barrès

Vaudémont

Vaudémont

Le village de Vaudémont aujourd'hui ©Julien Barbier - CD54

Vaudémont

Église paroissiale Saint Gengoult, reconstruite en 1748

Vaudémont

ancien puit du village, utilisé jusqu'en 1970

Vaudémont

Courtine et poterne

Vaudémont

Courtine et poterne

Vaudémont

Courtine et poterne

Vaudémont

Courtine et poterne

Vaudémont

vue panoramique

Vaudémont
Vaudémont
Vaudémont
Vaudémont

la Tour Brunehaut, façade est

Vaudémont

la Tour Brunehaut, intérieur

Vaudémont

la Tour Brunehaut, intérieur

Vaudémont

la Tour Brunehaut, intérieur

Vaudémont

la Tour Brunehaut, intérieur

Vaudémont

la Tour Brunehaut, détails de construction

Vaudémont

la Tour Brunehaut, intérieur

Vaudémont

vestige de la Tour du Guet - source Lorvélo

Vaudémont

la colline de Sion, vue depuis Vaudémont

Vaudémont

dessin du château de Vaudémont, avant 1616

Vaudémont

plan cadastral de la commune de Vaudémont

Situé à 4 km de la colline de Sion, Vaudémont, village médiéval perché sur un long éperon rocheux nommé « signal de Vaudémont », culmine à une altitude de 480 mètres.

L'origine de ce lieu chargé d'histoire remonterait dès le Ve millénaire avant J.-C. Un hameau est probablement apparu à l'époque mérovingienne, dépendant de la paroisse de Sion. Au IVème siècle, les romains y installèrent une place-forte. Ce site défensif naturel fut doté au début du XIème siècle d'un donjon, puis devint résidence du premier comte de Vaudémont, Gérard Ier, qui agrandit le château.

 

Durant les siècles suivants, de puissantes murailles dotées de tours sont érigées au fur et à mesure que le bourg se développe. L'avènement du comte René, qui devient René II Duc de Lorraine en 1473 marque l'unification du comté de Vaudémont et du duché de Lorraine.

 

Le bourg restera fortifié jusqu'à la destruction des murailles par les troupes françaises en 1639. Il n'en reste que quelques vestiges visibles, notamment la "Tour de Brunehaut", restaurée en 1930 et classée aux monuments historiques.

env_mine

la  Mine de   Neuves-Maisons

rue du Val de Fer - Neuves-Maisons - 17 km de Nancy

mine de Neuves-Maisons
mine de Neuves-Maisons
mine de Neuves-Maisons
mine de Neuves-Maisons
mine de Neuves-Maisons
mine de Neuves-Maisons

Partez à la découverte de la Mine du Val de Fer, de Neuves-Maisons !

A travers une visite guidée, jalonnée de nombreuses anecdotes et de contenus historique, accédez au cœur des galeries de mine de fer, du XIXème siècle, à la découverte d'un patrimoine industriel.

La mine, située au cœur de la deuxième réserve mondiale de minerai de fer, est probablement la seule en France à présenter les conditions de travail dans des galeries datant des années 1874 à 1900.

La visite parcourt les anciennes galeries de mine du XIXème siècle, restaurées et sécurisées, et permet de comprendre les conditions de l’exploitation d’une mine de fer, avant la mécanisation des outils, en pénétrant au cœur des galeries, dans les mêmes conditions que les travailleurs des années 1880

info_2.png
env_garenne

Villa  L