Nancy, il était une fois ...

Il etait

La chapelle du Noviciat reste le dernier témoin de la présence des Jésuites installés à Nancy au début du XVIIème siècle.

une fois

des jesuites

le noviciat

Nancy, Noviciat des Jésuites

Chapelle du Noviciat : façade actuelle

Nancy, Noviciat des Jésuites

fenêtre sur façade coté rue

Nancy, Noviciat des Jésuites

© PFD 2019

Nancy, Noviciat des Jésuites

© PFD 2019

Nancy, Noviciat des Jésuites

© PFD 2019

Nancy, Noviciat des Jésuites
Nancy, Noviciat des Jésuites

© PFD 2019

Nancy, Noviciat des Jésuites
Nancy, Noviciat des Jésuites
Nancy, Noviciat des Jésuites

© PFD 2019

Nancy, Noviciat des Jésuites
Nancy, Noviciat des Jésuites

© PFD 2019

Nancy, Noviciat des Jésuites

© PFD 2019

Nancy, Noviciat des Jésuites

© PFD 2019

Nancy, Noviciat des Jésuites

© PFD 2019

Nancy, Noviciat des Jésuites

© PFD 2019

Nancy, Noviciat des Jésuites

© PFD 2019

Nancy, Noviciat des Jésuites

© PFD 2019

Nancy, Noviciat des Jésuites
Nancy, Noviciat des Jésuites
Nancy, Noviciat des Jésuites
Nancy, Noviciat des Jésuites
Nancy, Noviciat des Jésuites
Nancy, Noviciat des Jésuites

© bibliothèque municipale : façade de la chapelle en 1768

Nancy, Noviciat des Jésuites
Nancy, Noviciat des Jésuites

© PFD 2019

Nancy, Noviciat des Jésuites

Bâtiment du Noviciat : façade actuelle, rénovée

Nancy, Noviciat des Jésuites

Bâtiment du Noviciat : porche, depuis la cour intérieur

Nancy, Noviciat des Jésuites

Bâtiment du Noviciat

Nancy, Noviciat des Jésuites

Bâtiment du Noviciat

Nancy, Noviciat des Jésuites
logo jesuites.png

L’arrivée des Jésuites en Lorraine remonte à la fin du XVIe siècle. Le duc de Lorraine Charles III, fervent catholique, favorise l’implantation de la Compagnie de Jésus dans le duché pour stopper la progression du protestantisme. Il crée avec son cousin le Cardinal de Lorraine-Guise l’Université de Pont-à-Mousson, qui est confiée le 5 décembre 1572 aux Jésuites.

 

Un premier noviciat est fondé à Saint-Nicolas-de-Port à partir de 1593Cet établissement était le lieu de formation des futurs membres de la Compagnie. En 1602, sous l’impulsion d’Antoine de Lenoncourt, il est transféré à Nancy, à proximité de la porte Saint-Nicolas. Entre 1603 et 1605 est érigée la chapelle du Noviciat dont il reste encore la façade sur rue du début du XVIIe siècle. Dès sa fondation, l’église du Noviciat devient une annexe à la chapelle ducale.

 

Très attachés à cette église, les princes et princesses de la famille ducale souhaitèrent que leurs cœurs reposent dans cette église. L'édifice fut décoré de vitraux offerts par la famille ducale, mais malheureusement détruits en 1717 lors lors de l'explosion de la salpêtrière toute proche.

En 1778, les Jésuites sont expulsés de Lorraine, les locaux sont alors occupés par le collège qui était situé alors près de l'ancienne église Saint-Roch. C'est là aussi que, sous la volonté de Stanislas mais après son règne (sur l'impulsion de sa petite fille Adélaïde qui concrétisera son projet en 1774), s'installera l'hospice des enfants trouvés (dit Hospice Saint-Stanislas).

quel avenir pour le Noviciat ?

Depuis 2015, l'avenir de la chapelle du Noviciat, menacée par un projet immobilier, fait l'objet d'une forte contestation opposant la ville à l'association « Mémoire de la ville de Charles III » animée par Françoise Hervé :

2015 : le CHU, propriétaire des lieux, vend le Noviciat à France Pierre Patrimoine. Le site, non classé, est protégé de la construction, par le plan de sauvegarde. 
 

2019 : le plan de sauvegarde, modifié par la ville, rend constructible le site. Un permis de construire est délivré en décembre 2019, prévoyant la réalisation de 2 bâtiments abritant 19 logements, déclenchant une forte contestation animée par Françoise Hervé.

2020 : En janvier, Françoise Hervé et son association « Mémoire de la ville de Charles III » saisissent le tribunal et font annuler le permis de construire.
 

2021 : une réunion de conciliation entre la ville et l'association est organisée sur site le 12 janvier.
Un nouveau permis de construire est délivré à France Pierre Patrimoine le 22 janvier 2021 prévoyant 18 logements, mais aucune construction dans l’église, avec un centre du patrimoine accessible au public, reconstitution du perron de l’entrée monumentale, des arcades intérieures à l’état de ruine et des peintures.

mai 2021 : opposée à ce nouveau permis de construire, F Hervé a déposé mi-mars un recours gracieux auprès de M. le Maire de Nancy. Dernière pièce à cette saga, le récent Plan de Sauvegarde du Patrimoine caractériserait la parcelle de l’église non constructible !!

En conséquence, F Hervé demande le retrait du permis de construire. Ce point reste à confirmer.

à suivre ...

info_2.png