le saviez-vous ?

Le-saviez-vous.jpg

Derrière beaucoup de légendes, de traditions et expressions, de vestiges insolites se cachent bien souvent des anecdotes surprenantes, amusantes ou historiques.

voici quelques éclaircissements qui vous étonneront  certainement !!

Sélection d'un sujet >> cliquez sur une vignette

Distinction  Suprême pour Nancy   ?

Nancy, chevalier de la légion d'honneur

tribune présidentielle, place Stanislas

Nancy, chevalier de la légion d'honneur

tribune présidentielle, place Stanislas - Collection Pierre Boyer

Nancy, chevalier de la légion d'honneur

tribune présidentielle, place Stanislas - Collection Pierre Boyer

Nancy, chevalier de la légion d'honneur

discours du Président Raymond Poincaré, place Stanislas - Collection Pierre Boyer

Nancy, chevalier de la légion d'honneur

foule rassemblée place Stanislas - Archives municipales.

Nancy, chevalier de la légion d'honneur

foule rassemblée place Stanislas - Archives municipales.

Nancy, chevalier de la légion d'honneur
Nancy, chevalier de la légion d'honneur

réception au Grand Salon de l'hôtel de ville - Archives municipales.

Nancy, chevalier de la légion d'honneur
Nancy, chevalier de la légion d'honneur

présentation de la croix de chevalier de la légion d'honneur, place Stanislas

Nancy, chevalier de la légion d'honneur

présentation de la croix de chevalier de la légion d'honneur depuis l'hôtel de ville

Nancy, chevalier de la légion d'honneur

présentation de la croix de chevalier de la légion d'honneur

Nancy, chevalier de la légion d'honneur

Collection Pierre Boyer

Nancy, chevalier de la légion d'honneur

coussin portant les décorations de la Ville de Nancy - Collection Pierre Boyer

Nancy, chevalier de la légion d'honneur

Livre d'Or - membre honoraire de la légion d'honneur

 11 octobre 1919  Un décret signé par le Président Raymond Poincaré attribuait la croix de chevalier de la Légion d'Honneur à la ville de Nancy, "Ville dont l'ardent patriotisme s'est affirmé magnifiquement au cours des épreuves de la guerre. Directement menacée, a assisté avec le plus beau courage à la bataille du Grand-Couronné livrée pour la défendre ; bombardée par avion, puis par pièces à longue portée, n'a jamais, malgré toutes les souffrances, perdu son sang-froid. A bien mérité du pays." .

 

 12 octobre 1919  Peu de territoires en France peuvent se prévaloir d'une telle distinction. Une cérémonie publique de remise de la Légion d’Honneur était organisée sur une Place Stanislas en liesse et dans l’Hôtel de Ville, en présence du Président de la République. C'est toute une ville et tous ses habitants qui sont honorés pour leur héroïsme

Seulement 68 villes en France ont reçu la légion d'honneur. En Meurthe-et-Moselle, on en compte huit : Audun-le-Roman, Badonviller, Gerbévillers, Longuyon, Longwy, Pont-à-Mousson, Nomeny et donc Nancy.

"Nancy ne cède pas ..., le cours de la guerre est transformé"

 août 1914  L'épisode célébré par cette légion d'honneur remonte au début de la Grande guerre. Les Allemands gagnent du terrain après leur victoire à Morhange, en Moselle. Ils avancent alors sur Nancy mais se retrouvent bloqués par les soldats français à l'est de la ville : c'est ce qu'on appelle la bataille de Nancy ou bien la bataille du Grand Couronné, cette série de communes et de collines situées à l'est de la cité ducale. 
Alors que Nancy se retrouve sous le feu de l'artillerie ennemie, l'offensive militaire allemande se brise sur la défense française. Au prix de centaines de vies humaines, la ville de Nancy ne cède pas : le cours de la guerre est transformé.

 

quel est le Message de cette    Sculpture   :  "  Le   Souvenir"   ?

Nancy, sculpture de Paul Dubois : "Le Souvenir"

deux femmes : la lorraine et l'alsacienne, attristées d'être séparées

Nancy, sculpture de Paul Dubois : "Le Souvenir"

deux femmes : la lorraine et l'alsacienne, attristées d'être séparées

Nancy, sculpture de Paul Dubois : "Le Souvenir"
Nancy, sculpture de Paul Dubois : "Le Souvenir"
Nancy, sculpture de Paul Dubois : "Le Souvenir"
Nancy, sculpture de Paul Dubois : "Le Souvenir"

1871 - 1918 : période d'annexion de l'Alsace et de la Moselle par l'Allemagne

Nancy, sculpture de Paul Dubois : "Le Souvenir"

signature de Paul Dubois

Nancy, sculpture de Paul Dubois : "Le Souvenir"

la sculpture "Le Souvenir", place Maginot à Nancy

Nancy, sculpture de Paul Dubois : "Le Souvenir"

la sculpture "Le Souvenir", place Maginot à Nancy, devant le temple protestant

Le 10 mai 1871, suite à sa défaite face aux allemands, la France signe le traité permettant au jeune Empire allemand d’annexer la majeure partie de l’Alsace et de la Moselle.

 

Les populations des zones annexées ont alors le choix jusqu'au 1er octobre 1872, de franchir la frontière pour conserver la nationalité française. S'en suit une migration de 50000 "optants", dont 30000 viendront d'installer à Nancy, devenue première grande ville frontalière.

Nancy connaîtra durant cette période un essor démographique et économique sans précédent, avec l'arrivée de nouveaux industriels, la création de nouveaux quartiers et la naissance du courant artistique Art nouveau à travers l'association Ecole de Nancy.

C'est place Maginot que cette sculpture de Paul Dubois, "Le Souvenir", témoigne de cette époque. Elle représente deux jeunes femmes attristées, l’une alsacienne, l'autre lorraine appuyée sur son épaule, attendant le jour où la France viendra la libérer ... presque cinquante ans plus tard.

Paul-dubois_edited.jpg
 

mais,  que nous Indique  cette    Gargouille ?

Nancy, la gargouille rue du Maure-qui-Trompe

la gargouille aux seins nus

Nancy, la gargouille rue du Maure-qui-Trompe

la gargouille aux seins nus

Nancy, la gargouille rue du Maure-qui-Trompe

la gargouille aux seins nus

Nancy, la gargouille rue du Maure-qui-Trompe

direction, rue du Maure-qui-Trompe

Nancy, la gargouille rue du Maure-qui-Trompe

maison de passe, direction, rue du Maure-qui-Trompe

Nancy, la gargouille rue du Maure-qui-Trompe

maison de passe, direction, rue du Maure-qui-Trompe

Nancy, la gargouille rue du Maure-qui-Trompe

maison de passe, motif en forme de « cœur » dans les fenêtres

Nancy, la gargouille rue du Maure-qui-Trompe

maison de passe, motif en forme de « cœur » dans les fenêtres

Nancy, la gargouille rue du Maure-qui-Trompe

ancien cabinet médical situé au 19, rue du Maure-qui-Trompe

Nancy, la gargouille rue du Maure-qui-Trompe

ancien cabinet médical situé au 19, rue du Maure-qui-Trompe

Nancy, la gargouille rue du Maure-qui-Trompe

ancien cabinet médical situé au 19, rue du Maure-qui-Trompe

gargouille rue du maure qui trompe _edited.jpg

Parmi les gargouilles qui ornent la basilique Saint-Epvre, l'une d'elles située sur l’arrière de l’édifice, représente une femme se tenant les oreilles, bouche ouverte et poitrine découverte, pointant dans la direction d’une maison ... insolite.

On raconte que cette gargouille était jadis un repère, permettant de trouver une maison de passe dans la rue du Maure-qui-Trompe. Il suffisait de suivre la rue dans la direction désignée par la gargouille pour arriver à une maison dont un motif en forme de « cœur » dans les fenêtres ne laissait guère de doute.

Ces fenêtres, dont il ne reste plus que deux exemples, permettaient ainsi au « curieux » de savoir vers où précisément se diriger, les « cœurs » qui y étaient représentés faisant office d’enseigne. On raconte même que le nom de la rue proviendrait d’un serviteur noir qui soufflait dans son clairon pour avertir les prostituées et leurs clients que la maréchaussée arrivait.

Les filles de joie, dont l'activité était réglementée, devaient se présenter régulièrement à la visite médicale. C’est à cette fin qu’au n°19 de cette même rue, se trouvait un cabinet médical uniquement prévu pour cette activité. La maison close a été fermée en 1947, laissant des traces dans le quartier.

 

 l'origine des   Basses-Faces   ??

 
Nancy, les basses-faces

l'Hôtel de Ville, vu depuis la rue Héré

Nancy, les basses-faces

plan de situation des basses-faces

Nancy, les basses-faces

plan de situation des basses-faces

Nancy, les basses-faces

les basses-faces, place Stanislas

Nancy, les basses-faces

les basses-faces, coté ouest

Nancy, les basses-faces

les basses-faces, coté ouest